Lifting des cuisses ou cruroplastie  : des jambes rajeunies et une peau ferme

La génétique, le vieillissement et les d’importantes variations pondérales sont quelques-uns des facteurs qui causent l’altération de la rétraction de la peau. Cet excès de peau qui s’accumule dans les cuisses engendre un problème esthétique voire fonctionnel. En effet, cette ptôse cutanée empêche de mettre des vêtements et entraine des irritations et des infections cutanées. Un lifting des cuisses s’impose, donc ; il s’agit d’une chirurgie esthétique qui peut, dans une certaine mesure, corriger ce problème.

Le lifting des cuisses : se faire une nouvelle peau de cuisses

La procédure permet de réduire les excès de peau afin d’améliorer la proportion des contours sur la partie inférieure du corps. Ainsi, la peau pliée et flasques aussi bien que les vergetures disgracieuses sont traitées pour un meilleur résultat esthétique. Le bistouri agit sur le surplus cutané qui sera excisé, la peau qui reste est resserrée. Une bonne approche chirurgicale peut, alors, apporter une amélioration durable sans laisser des cicatrices remarquables.

Qui sont les candidats pour un lifting des cuisses ?

Les bons candidats sont ceux présentant un excès de tissu cutané  le long de la face interne (médiale) de la cuisse et / ou de la face externe (latérale). Cependant, un lifting des cuisses n’agit pas sur les graisses, le patient doit stabiliser ou prévoir une liposuccion combinée à la procédure initiale.

Toute personne intéressée par cette procédure doit remplir certaines conditions pour être éligible à la chirurgie. En général, les candidats sont les personnes qui ne souffrent pas de problèmes de santé pouvant augmenter le risque de complication ou nuire à la guérison. Le patient doit être un non-fumeur ou est appelé à arrêter de fumer plusieurs semaines avant l’opération.

Lifting des cuisses : la technique opératoire

Les techniques novatrices créent des contours lisses et toniques permettent d’améliorer l’aspect esthétique de la partie interne ou/et externe des fesses tout en minimisant l’étendue des cicatrices. Veuillez en savoir plus sur ce à quoi vous attendre de la procédure ci-dessous :

Choisir l’emplacement des incisions

En fonction de la quantité de tissu à exciser, différentes approches d’incision permettent de lifter les cuisses. L’incision peut être réalisée verticalement le long de la face interne des cuisses si l’excédent cutané est important. Si le surplus cutané est modéré, l’incision se fait horizontalement dans le pli de la face supérieure des cuisses. Le chirurgien peut associer une incision verticale et une autre horizontale si la ptôse le réclame. L’approche adoptée est approuvée par le patient, le chirurgien lui expliquera comment atteindre au mieux ses objectifs.

Correction de la ptôse cutanée

A travers cette incision, le chirurgien ôte le surplus de peau pour réaliser le redrapage de la peau vers l’intérieur ou bien vers le haut. Après avoir retiré la peau, le reste des tissus sera suturé. Un panty médical ou des bandes élastiques envelopperont, enfin, le bas du corps après l’opération.

A quoi ressemble la récupération après un lifting des cuisses?

Après la chirurgie, le patient peut  ressentir un inconfort, un gonflement et un engourdissement durant plusieurs semaines. Il pourra se lever et marcher quelques heures après l’intervention, mais doit se reposer durant plusieurs semaines. Il peut, ensuite, exercer quelques activités régulières et reprendre le travail après 2-4 semaines.

Étant donné que les cuisses jouent un rôle essentiel dans nos activités quotidiennes (s’asseoir, s’accroupir, marcher…), ces actions peuvent être limitées pendant la récupération. Dr Guiga vous fournira des instructions détaillées pour que la guérison vous mène vers de parfaits résultats. Des visites de suivi aideront à faciliter la transition vers le rétablissement total.

Questions fréquentes

Combien de temps pour que le gonflement diminue après un lifting des cuisses?

Le gonflement persiste au cours des 3 premières semaines. Il est important de garder le vêtement compressif pendant ce temps. C’est le pourtour de la l’incision qui prend plus de temps (plusieurs mois)  pour se dégonfler.

Quelles sont les complications à noter suite à un lifting des cuisses ?

Il y aura quelques ecchymoses, des gonflements et engourdissements temporaires qui disparaissent avec le temps. Dans de rares cas, des saignements, des infections, une accumulation de liquide, un engourdissement permanent et une asymétrie entre les cuisses peuvent se produire. Les cicatrices s’estompent à l’aide de crèmes cicatrisantes, de massages et de rubans en silicone, mais elles ne disparaîtront jamais complètement. Pour certaines personnes, les cicatrices peuvent être remarquables.