Dr.Bilel Guiga

Pénoplastie

Le centre esthétique du Dr. Guiga

La virilité est sans doute la chose la plus importante chez l’homme, elle désigne les caractéristiques et les capacités physiques de l’homme à procréer. Certains souffrent d’incapacité à plusieurs niveaux et se trouvent dans le besoin de s’orienter vers la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice pour retrouver leur virilité manquante et se sentir bien. Le centre esthétique du Dr. Guiga est hautement équipé et vous apporte la solution pour tous vos soucis de l’intime.

La pénoplastie est l’une des spécialités du centre les plus réussites. La pénoplastie consiste à traiter les malformations de la verge et l’amélioration de l’aspect esthétique du pénis trop court ou trop mince. La chirurgie du pénis bénéficie de nombreuses avancées techniques, elle regroupe trois types d’interventions:

  • La pénoplastie d’allongement qui permet d’allonger la verge de quelques centimètres (2 à 4 cm au maximum).
  • La pénoplastie d’épaississement qui permet d’augmenter le diamètre de la verge de 30 à 50 % maximum.
  • La pénoplastie combinée qui consiste à réaliser un allongement et un épaississement en même temps

Les techniques de la pénoplastie

  1. La pénoplastie d’allongement
    Cette intervention est assurée par deux techniques: la première technique consiste à sectionner le ligament suspenseur localisé au niveau de la base de la verge qui peut, après intervention, entraîner une augmentation de la longueur de 1 à 3 cm au maximum.Elle est associée à une plastie d’avancement cutanée qui consiste à réaliser une cicatrice en V, en Z ou en VY dans la partie pubienne. La cicatrice en V est la plus demandée, car elle est plus esthétique que les autres cicatrices.La deuxième technique est la phalloplastie postérieure et qui consiste  réséquer le frein cutané entre le pénis et le scrotum afin de libérer le pénis.La deuxième technique est la plastie d’avancement cutanée qui consiste à réaliser une cicatrice en V, en Z ou en VY dans la partie pubienne. La cicatrice en V est la plus demandée, car elle est plus esthétique que les autres cicatrices.
    Les suites opératoires sont simples, où le patient reprend sa miction immédiatement, ses rapports sexuels dans 21 jours et ses activités sportives dans 15 jours. Toutefois, le patient sentira les premiers jours après son opération un gonflement au niveau du pénis qui disparaîtra en quelques jours, des ecchymoses qui s’atténuent au bout de deux semaines à trois semaines au maximum. Une semaine de repos est exigée pour le patient opéré avant la reprise de ses fonctionnalités. Le résultat final est visible au bout de trois mois au maximum après la disparition de toute les trace d’œdème.
  2. La pénoplastie d’épaississement
    La technique actuelle donnant les meilleurs résultats est l’injection de graisse prélevée chez le patient, préparée et réinjectée. Cette intervention permet d’augmenter la circonférence du pénis au repos et en érection. Les cicatrices de la pénoplastie d’épaississement sont discrètes et ne font que quelques millimètres.
    L’hospitalisation dure 24 heures, la sortie est possible le jour même. Le patient peut sentir un œdème, une diminution de la sensibilité de la verge et parfois des douleurs qui sont soulagées par les traitements antalgiques. La reprise des activités sportives est dans 28 jours. La reprise du travail est possible au bout de deux à quatre jours.
  3. La pénoplastie combinée
    Les patients désirent subir la pénoplastie d’allongement et d’épaississement à la fois. Cette opération nécessite aussi une anesthésie générale et se fait durant une heure et demi à deux heures. La sortie est possible le jour même. Les techniques et les risques sont celles de pénoplastie d’allongement et d’épaississement.
  4. La pénoplastie par injection de l’acide hyaluronique
    Cette opération est conseillée pour un épaississement en utilisant l’acide hyaluronique. Elle nécessite une anesthésie locale, elle dure une demi-heure, la reprise du travail est immédiate avec des risques quasi inexistants.

Les circonstances opératoires de la pénoplastie

La pénoplastie se fait sous anesthésie générale, et une anesthésie locale au niveau de la racine de la verge afin de diminuer la douleur post-opératoire. Les patients acceptés pour ce type d’intervention sont ceux qui ressentent une gêne dans la vie intime, une gêne dans la vie sociale et la vie professionnelle. Ces gênes se traduisent par le syndrome vestiaire, la difficulté à nouer des relations avec les autres et l’anticipation de l’échec.

Les patients sont obligés à arrêter de fumer au moins deux mois avant l’intervention pour favoriser la cicatrisation et éviter la nécrose cutanée. L’arrêt de l’aspirine, des anti-inflammatoires et les anti-coagulants est aussi impératif afin de réduire les risques hémorragiques. Le patient avant son opération sera sujet d’un examen clinique qui permet de valoriser et bien étudier son cas pour un allongement ou un épaississement.

Les risques et les suites de l’opération de la pénoplastie

Les complications de la pénoplastie d’allongement sont rares. Toutefois, le patient peut être confronté à un épanchement lymphatique, une infection rare, un engourdissement ou une insensibilité à la base de la verge, des cicatrices hypertrophiques ou diminution de l’obliquité de la verge en érection. Les risques de la pénoplastie d’épaississement sont presque inexistants, toutefois une seconde séance de lipofilling est trop envisageable si une grande partie de la graisse injectée est résorbée.

Questions Fréquentes

Est-ce que le résultat d’une pénoplastie est définitif ?

Oui, la pénoplastie est bien réussie dans les trois cas, soit de l’allongement, l’épaississement ou la combinée. Néanmoins, il y a une résorption de 30% de la graisse injectée lors des pénoplastie d’élargissement.

Cela est bien sûre conditionnée par l’expertise du chirurgien qui vous fait l’opération et par le patient qui doit respecter les consignes de son médecin. Le résultat final est visible au bout de six mois.

Retour en haut
Prendre rendez-vous x
Prenez rendez-vous